fbpx

Livraison offerte en France métropolitaine dès 39 € d’achat ✨ Service clients 09 81 08 58 80 ✨

dates_accouchement naturel_postpartum

Les bénéfices de la consommation de dattes en fin de grossesse et pour le postpartum

Alors que la fin de grossesse et l’accouchement approchent, c’est le moment de passer en revue les moyens naturels pour faciliter l’arrivée de bébé. Focus sur la datte, un fruit bien connu, aux bénéfices nombreux pour les futures et jeunes mamans.

Il faut l’avouer, à l’origine ce fruit sec n’était pas forcément dans notre radar.  Pourtant, manger une poignée de dattes est très nutritif. Voici un aperçu de quelques avantages de la consommation de dattes pendant la grossesse, surtout pendant le dernier semestre, pour préparer l’accouchement.

Les avantages de la consommation de dattes pendant la grossesse

Les dattes offrent de nombreux avantages nutritionnels pendant la grossesse. Vous connaissez cette sensation ? Un jour, vous êtes en pleine forme, et le lendemain, vous êtes fatiguée et n’arrivez pas à penser clairement. Merci, brouillard cérébral de la grossesse ! Sachez que plus vous apportez de nutriments et de vitamines à votre organisme, mieux vous vous sentirez physiquement et mentalement.

Les dattes sont un fruit du palmier-dattier, qui est un type de plante à fleurs. Les dattes sont l’un des fruits les plus sucrés. bien qu’il s’agit d’un sucre naturel.  La consommation de ce fruit sec constitue un moyen plus sain de satisfaire votre envie de sucreries que la traditionnelle barre chocolatée. Et parce qu’elles sont une bonne source de fructose naturel, les dattes peuvent vous donner de l’énergie pour lutter contre la fatigue de la grossesse.dattes_grossesse_contractions

Mais les avantages nutritionnels ne s’arrêtent pas là. Les dattes sont également chargées de fibres qui assurent le bon fonctionnement de votre système digestif. Par conséquent, vous êtes moins susceptible de souffrir de constipation liée à la grossesse.

Les dattes sont également une source de folate, qui contribue à réduire la probabilité de malformations congénitales. Elles fournissent également du fer et de la vitamine K. Un apport accru en fer dans votre alimentation peut stimuler vos niveaux d’énergie et combattre l’anémie ferriprive. De plus, la vitamine K aide votre bébé en pleine croissance à développer des os solides et peut améliorer les fonctions musculaires et nerveuses.

Les dattes sont également riches en potassium, un minéral qui contribue à la relaxation des vaisseaux sanguins et à la réduction de la pression artérielle.

Les précautions à prendre lors de la consommation de dattes pendant la grossesse

Les dattes sont non seulement saines, mais elles peuvent aussi être consommées sans danger pendant la grossesse. Rien ne permet de penser que les dattes ont un effet négatif pendant le premier, le deuxième ou le troisième trimestre de la grossesse.

En fait, c’est plutôt le contraire : manger des dattes peut avoir un effet positif et vous aider à vous sentir mieux, surtout si vous souffrez de manque d’énergie ou de constipation.

Certaines personnes peuvent les essayer pour la première fois pendant leur grossesse, en raison de leur réputation de faciliter l’accouchement – nous y reviendrons plus bas dans l’article.  Pour cette raison, il est nécessaire d’être vigilant au risque (très faible) de faire une réaction allergique aux dattes. Les signes d’une réaction comprennent des picotements, des démangeaisons ou un gonflement autour de la bouche ou de la langue. Si ces symptômes apparaissent, arrêtez immédiatement de manger des dattes.

N’oubliez pas que les dattes sont également riches en glucides et en calories. N’en abusez pas si votre gynécologue ou votre sage-femme vous a conseillé de surveiller votre apport calorique ou votre glycémie ou en cas de diabète gestationnel. En cas de doute, limitez-vous à six dattes par jour. La meilleure manière de réguler votre glycémie est de fragmenter vos prises alimentaires.

Les dates peuvent-elles faciliter l’accouchement ?

Le palmier-dattier est une plante originaire du Moyen-Orient. Si les dattes ne sont pas un aliment de base en France, elles le sont dans cette partie du monde, et ce depuis des millénaires. On attribue depuis longtemps aux dattes des vertus thérapeutiques (anti-inflammatoires, antioxydantes, anti-tumorales). Un autre bienfait supposé est la capacité des dattes à faciliter l’accouchement.

Manger ce fruit sec pour l’accouchement peut sembler être un “remède de grand-mère”; mais des chercheurs ont réussi à démontrer un effet de la consommation de dattes sur l’accouchement. Dans une étude de 2017 (1), une équipe de chercheurs Iraniens a pu démontrer que la durée des 3 phases de travail était plus courte chez les femmes ayant consommé des dattes en fin de grossesse. Par ailleurs, l’usage d’ocytocine était significativement moins élevé chez le groupe de femmes ayant consommé préparation_accouchement_naissancedes dattes. Les chercheurs concluent que la consommation de dattes a été bénéfique pour diminuer la durée du travail et réduire le besoin d’injecter de l’ocytocine pour accélérer le travail.

Dans une autre étude (3), les chercheurs constatent que les femmes ayant mangé des dattes ont beaucoup moins besoin d’une intervention médicale pour déclencher ou accélérer le travail que celles qui n’en avaient pas mangé.

Sur la base de ces résultats, les chercheurs pensent que la consommation de dattes est bénéfique pour réduire la nécessité de déclencher le travail. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer que cette pratique serait bénéfique à toutes les femmes. Mais cela ne ferait certainement pas de mal d’en grignoter quelques-unes par jour jusqu’à la date prévue de l’accouchement.

D’ailleurs, n’hésitez pas à tester notre gamme d’Energy balls aux dattes et fruits secs spécialement conçues pour l’accouchement et le postpartum.

Manger d’autres fruits secs pendant la grossesse

Sachez que les dattes ne sont pas les seuls fruits secs que vous pouvez manger pendant la grossesse. Les fruits en général sont bons pour la santé grâce aux vitamines, aux fibres et aux autres nutriments qu’ils contiennent. Ils sont également rassasiants et peuvent vous aider à vous sentir satisfaite plus longtemps.

Mais il est également important de consommer les fruits secs avec modération. En effet, les fruits secs passent par un processus de séchage (oui ça peut paraitre évident !), ce qui leur fait perdre de l’eau. En conséquence, ces fruits ont tendance à contenir plus de calories et de sucre que leurs homologues non séchés.

Ainsi, manger une poignée de votre fruit sec préféré n’est pas la même chose que manger la même quantité de fruit frais. Si vous essayez de contrôler votre consommation de sucre, ne consommez pas plus d’une demi-tasse à une tasse de fruits secs par jour.

Vous pouvez manger les fruits secs seuls, les ajouter à des smoothies ou les saupoudrer sur une salade ou un plat d’accompagnement.

 

– (1) Kordi, M., Meybodi, F. A., Tara, F., Fakari, F. R., Nemati, M., & Shakeri, M. (2017). Effect of Dates in Late Pregnancy on the Duration of Labor in Nulliparous WomenIranian journal of nursing and midwifery research22(5), p383–387

– (2) Kordi, M., Aghaei Meybodi, F., Tara, F., Nemati, M., Taghi Shakeri, M. (2014). The Effect of Late Pregnancy Consumption of Date Fruit on Cervical Ripening in Nulliparous WomenJournal of Midwifery and Reproductive Health, 2(3), p150-156.

-(3) Razali, Nuguelis et al. “Date fruit consumption at term: Effect on length of gestation, labour and delivery.” Journal of obstetrics and gynaecology: the journal of the Institute of Obstetrics and Gynaecologyvol. 37,5 (2017): p595-600.

La fabrique des mamans

La fabrique des mamans

Livraison offerte
Livraison offerte dès 39€
made_in_france
Fabriqué en France
encas_bio
Produits BIO
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
livraison rapide
Livré sous 2 à 3 jours