fbpx

Le diabète gestationnel

Vous êtes une future maman concernée par le diabète gestationnel ? Sachez que les causes peuvent être diverses : vous avez eu tendance à prendre beaucoup de poids dès les premiers mois, vous avez des envies sucrées très fréquemment, vous grignotez et avez de grosses fringales… et il est difficile de vous contenir devant un paquet de biscuits au chocolat… Il n’est pas trop tard pour vous prendre en main et adopter une alimentation plus saine et de meilleures habitudes alimentaires pour vous et votre futur petit bout.

Le diabète gestationnel, qu’est-ce que c’est ?

Le diabète gestationnel, appelé aussi « diabète de grossesse », survient chez la femme enceinte vers la fin du 2ème trimestre. Il peut durer le temps de la grossesse ou être révélateur d’un diabète antérieur. Il s’agit d’un trouble de la tolérance glucidique qui conduit à une hyperglycémie plus ou moins sévère. Vous devez alors contrôler avant et après chaque repas votre taux de sucre.

Comment faire en pratique ? Voici nos conseils diététiques.

Conseil n°1 : Faites des repas complets

Pas question de manger sur le pouce ! Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour bien équilibrer votre diabète, il est important de prendre le temps de manger et de profiter d’un repas complet. Apportez des protéines, des légumes et un peu de féculents pour vous caler. Il est vraiment nécessaire de veiller au bon équilibre de vos repas pour éviter des fluctuations glycémiques importantes. Anticipez vos repas pour apporter tous les nutriments dont vous avez besoin et ainsi éviter les envies de produits sucrés entre les repas.

Conseil n°2 : Des légumes, des légumes et encore des légumes

Les légumes sont des aliments à ne surtout pas oublier pendant votre grossesse. Ils sont excellents pour réguler votre glycémie et ralentissent l’absorption du glucose grâce aux fibres qu’ils contiennent. Ils vous permettront également de vous rassasier à moindre calories. Parfait lorsque l’on souhaite contrôler sa prise de poids et bien équilibrer sa glycémie. L’idéal étant d’opter pour des produits issus de l’agriculture biologique pour éviter au maximum l’exposition aux substances pouvant être néfastes.

Conseil n°3 : La place importante des protéines animales ou végétales

Afin d’être mieux rassasiée, apportez à chaque repas un aliment protidique : viande, poisson, œuf, légumineuses… Ces aliments vous permettront de répondre à vos besoins mais aussi de lutter contre la fatigue. Apportez une source de protéines au déjeuner et au dîner si vous en ressentez le besoin. En effet, vos besoins en protéines augmentent au fur et à mesure que bébé se construit, particulièrement à partir du 4ème mois de grossesse.

Conseil n°4 : Privilégiez les aliments à Index Glycémique (IG) bas et modéré

L’index glycémique, c’est un peu flou pour vous ? Pas de panique, pour tout comprendre sur l’index glycémique, c’est par ici . Les aliments à IG bas et modéré ont l’avantage de ne pas élever trop rapidement votre glycémie. Parmi les grandes familles d’aliments, voici quelques exemples : légumes, aliments protidiques (viande, poisson, œufs non transformés bien sûr), féculents non raffinés (pâtes complètes, riz sauvage, quinoa, pain gris…), légumineuses, laitages sans sucres ajoutés,  fruits oléagineux (les amandes, les noix) et certains fruits (clémentine, pêche, poire, pomme, orange, pamplemousse, fruits rouges…) Vous avez le choix !

Conseil n°5 : Pratiquez une activité physique chaque jour

Rassurez-vous, on ne parle pas de courir un marathon ! En revanche, même lorsque vous êtes enceinte et si vous n’avez aucune contre-indication de votre médecin, il est possible de pratiquer une activité physique douce quotidienne. On vous imagine bien, avec votre ventre rond, à bouger en piscine par exemple. Vous pouvez également tout simplement pratiquer la marche tous les jours à votre rythme sur une durée de 30 à 40 minutes. Pratiquer une activité physique vous permettra de mieux utiliser l’énergie apportée par les repas et d’optimiser la fonction de l’insuline, hormone qui régule votre taux de sucre dans le sang. Parmi les recommandations, il vous est conseillé de vérifier votre glycémie régulièrement. Celle-ci doit rester dans des valeurs comprises entre 0,90 et 1,40 g/l.

 

Si malgré toute votre bonne volonté, vous ne parvenez pas à atteindre les objectifs glycémiques, n’hésitez pas à consulter un diététicien-nutritionniste professionnel, qui saura vous conseiller. Prêtes ? A vous de jouer !

 

Bibliographie :

Fédération Française des Diabétiques. Ma grossesse avec un diabète gestationnel. https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete/diabete-femme/diabete-gestationnel

Fédération Française des Diabétiques. Mon activité physique pendant la grossesse. https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete/diabete-femme/diabete-gestationnel

Nathalie Pirson, Dominique Maiter, Orsalia Alexopoulou. Prise en charge du diabète gestationnel en 2016 : une revue de la littérature. Endocrinologie et nutrition

Justine Pointin

Justine Pointin

Justine est la Diététicienne-nutritionniste de La fabrique des mamans. Sa passion pour la nutrition est précoce puisqu'elle date de ses 13 ans ! Elle est titulaire d'un DUT Génie biologique spécialisation diététique et d'un Master Sensorialité des aliments et innovation agroalimentaire. Justine reçoit également en consultation à la Maison de santé de Vern-sur-seiche (35).