fbpx

Le DHA, un Oméga 3 essentiel pendant la grossesse !

Vous connaissez toute l’importance d’un régime alimentaire bien conduit pendant la grossesse et l’allaitement de bébé. Vous avez donc sûrement entendu parler de l’intérêt des acides gras Oméga-3, essentiels pour votre enfant. Mais êtes-vous bien informée concernant les bienfaits de l’acide docosahexaénoique (DHA) pendant la grossesse et l’allaitement ? C’est un acide gras essentiels, en déficit chez beaucoup de femmes. Nous allons voir comment l’apporter en quantité suffisante.

Le DHA, un micronutriment indispensable

Le DHA fait partie des acides gras essentiels : les acides gras poly-insaturés (AGPI). Ils sont dits essentiels car votre corps n’est pas capable de le synthétiser seul, il est donc extrêmement important de l’apporter par votre alimentation. Le DHA appartient à la famille des omégas-3.

Quel est le rôle du DHA pendant votre grossesse ?

Durant la grossesse, c’est grâce au DHA que vous allez assurer chez bébé un développement normal de son cerveau, de son système nerveux et de sa vision. Le bon développement de votre bébé dépend alors, étroitement de vos apports alimentaires puisque vous êtes son unique source. C’est notamment lors du troisième trimestre de la grossesse que le cerveau et les yeux du fœtus se développent rapidement, c’est donc à ce moment particulier qu’il est conseillé de veiller à de bons apports en DHA. De plus, le DHA aurait des effets très positifs sur votre bien-être psychologique et émotionnel, sur votre moral et ainsi pourrait vous aider à passer outre la dépression post-partum.

Quel est le rôle du DHA pendant la période d’allaitement de bébé ?

En ce qui concerne le post accouchement, les AGPI ont encore une place extrêmement importante puisque le système nerveux de votre bébé continue sa construction. Il est donc nécessaire de continuer à les intégrer dans votre alimentation si vous avez décidé d’allaiter votre enfant. Les oméga-3 et le DHA vont d’ailleurs optimiser son développement cognitif et sensoriel. En effet, il a été montré qu’une supplémentation en DHA pendant la grossesse, l’allaitement ou durant les premières semaines de vie de l’enfant aurait des effets réellement bénéfiques sur le plan cognitif et visuel de votre bébé.

La fabrique des mamans a donc pensé à vous en créant la gamme de barres énergétiques, qui contient notamment une huile de micro algue riche en DHA.

Quels sont les apports recommandés en DHA en France ?

Pour ce qui est de la France, les apports recommandés en EPA et DHA, pour les femmes enceintes ou allaitantes, sont de 500 mg par jour dont au minimum 300 mg de DHA.  D’ailleurs, une étude réalisée en 2009 suggère même que pour assurer le bon développement cognitif de l’enfant, un apport en DHA de 900 mg peut être recommandé pendant la période de grossesse et pendant l’allaitement. Les femmes françaises présentent un déficit de -76 % en DHA(1).  Pour répondre à vos besoins, il est donc important de veiller à apporter du DHA par le biais des sources végétales et animales.

Où trouver du DHA dans votre alimentation ?

On retrouve le DHA dans les produits animaux tels que les poissons gras, car ceux-ci sont capables de transformer l’acide alpha-linolénique (ALA) présent dans les algues et plancton en DHA. En revanche, l’homme n’est pas capable de faire cette transformation, c’est pourquoi il lui faut consommer ces poisson gras. Voici d’ailleurs quelques exemples dans le tableau ci-dessous :

*d’après la Table de composition des aliments Ciqual

Cependant la consommation de ces poissons gras chez les femmes enceintes doit être limitée pour des raisons toxicologiques, à cause de la présence de métaux lourd, qui s’accumulent dans leur graisse. Cela réduit considérablement les sources de DHA pour les femmes, et plus encore chez les végétariennes.

Une de nos barres nutritionnelles permet d’apporter 240 mg de DHA synthétisé par une micro-algue et permet donc aux femmes de consommer 96 % de l’apport recommandé avec un produit d’origine végétale.

Bibliographie :

Polaris Nutritional Lipids. La santé Pré & Postnatale.
Anses. Actualisation des apports nutritionnels conseillés pour les acides gras. 2011
ONIDOL, Tressou-Cosmao J, et al. Analyse des apports nutritionnels en acides gras de la population française à partir des données INCA 2. 2015
Anses. Apports en acides gras de la population vivant en France et comparaison aux apports nutritionnels conseillés définis en 2010. 2015
Sarah Bourhis. DHA, EPA, deux acides gras à longue chaîne. EDP Nutrition. 2016
Alan S. Ryan et al. Effects of long-chain polyunsaturated fatty acid supplementation on neurodevelopment in childhood : A review of human studies. 305-314. 2010
Hibbeln JR, Davis JM. Prostaglandins, Leukotrienes and Essential Fatty Acids. 81. 179–186. 2009
(1) Comparatif besoins nutritionnels spécifiques des femmes enceintes et allaitantes, aux consommations effectives des femmes françaises, INCA 3 (2017).

La fabrique des mamans

La fabrique des mamans