Couple_futurs_parents

Comment booster sa fertilité pour augmenter ses chances de tomber enceinte ?

Booster sa fertilité naturellement et ainsi augmenter ses chances de tomber enceinte est le résultat de multiples facteurs : environnement, hygiène de vie, alimentation, psychologie… Certains seront déçus d’apprendre qu’il n’existe pas un régime spécifique avant la conception pour tomber enceinte, mais une chose est sûre c’est que nos habitudes jouent un rôle fondamental sur notre fertilité féminine autant que masculine. La procréation étant une histoire de couple, cela veut dire que les bonnes habitudes des femmes auront autant d’impact sur la fertilité que celles des hommes. Pour augmenter notre fertilité, il n’est pas question d’adopter un régime spécifique mais plutôt de prendre soin de soi. En portant une attention particulière à ce que nous mangeons, à ce que nous faisons, c’est notre santé que vous préservons et c’est notre fertilité que vous augmentons.

Fertilité et physiologie: connaitre son corps pour augmenter ses chances de concevoir

Consultez un professionnel de santé

Vous pouvez prendre rendez-vous avec votre gynécologue ou votre sage-femme pour faire le point. Faites-lui part de votre désir de grossesse, il/elle sera un précieux allié et saura adapter ses conseils en fonction de vos besoins.

Apprenez à connaître votre période d’ovulation

Soyez vigilantes quant à la date de votre ovulation. L’ovulation est une étape clé de la fertilité. Il s’agit d’une phase expressive qui commence plus ou moins du 14ème au 20ème jour du cycle (cette phase varie beaucoup d’une femme à l’autre, elle est donnée à titre indicatif). C’est pendant cette période que les femmes peuvent potentiellement tomber enceinte.

Détoxifiez votre organisme

La cigarette est l’ennemi numéro 1 de votre fertilité. Il est donc primordial d’arrêter de fumer ou de diminuer votre consommation, et cela est aussi conseillé pour votre conjoint ! Rappelons-nous qu’il va participer à 50 % dans la fertilité, et puis le tabagisme passif est aussi nocif. N’hésitez pas à vous faire aider par un tabacologue.

En plus d’une alimentation équilibrée (voir conseils ci-dessous), n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau tout au long de la journée.

Pensez à certaines plantes pour nettoyer votre corps en période pré-conception (citron, romarin, pissenlit, livèche…) et aux plantes qui permettent de booster sa fertilité ensuite (ortie, achillée millefeuilles, gingembre, rose de damas…). Renseignez-vous avant tout car certaines plantes sont déconseillées en cas de PMA (Procréation médicalement assistée), FIV (Fécondations In Vitro)…

 

Fertilité et alimentation : quels aliments consommer ?

Mangez varié

On ne le dira jamais suffisamment : la règle d’or est de manger de tout en quantité raisonnable afin d’apporter tous les nutriments essentiels au bon fonctionnement du corps.

Privilégiez les bonnes graisses

Pour les femmes, les omégas 3 participent à la production de bonnes hormones et contribuent à la normalisation des cycles menstruels. Quant aux omégas 6, ils améliorent la structure des cellules reproductrices. Pour les hommes, les omégas 3 augmentent la qualité du sperme. Vous trouverez des bonnes graisses en variant régulièrement les huiles. Elles apportent chacune des acides gras différents et en quantité variable. Consommez des fruits oléagineux (fruits à coque comme les amandes, noisettes, noix…) ainsi que des poissons gras (maquereau, sardine, hareng, anchois, …). Et limitez autant que possible les mauvais gras c’est-à-dire toutes les graisses issues de la transformation industrielle.

Maintenez une bonne glycémie.

Des études montrent désormais un lien entre des charges glycémiques trop élevées et des troubles de l’ovulation. Afin d’éviter les pics de glycémie qui nécessitent une production d’insuline trop importante, vous pouvez privilégier les aliments riches en fibres ainsi que les aliments à index glycémique bas : les légumes secs (lentilles, pois chiche, haricots blancs, …), les céréales (quinoa, boulgour, sarrazin, …) et farines complètes (riz complet, pain complet, pâtes complètes…), les légumes crus ou cuits. Quant au sucre blanc raffiné, moins vous en consommez, mieux vous vous portez ! Si vous ne pouvez pas vous en passer, vous pouvez le remplacer par du sucre de fleur de coco ou du sirop d’agave. Ils auront moins d’incidence sur votre glycémie.

Mettez les fruits et légumes au centre de votre alimentation.

Ils apportent de grandes quantités de vitamines et de minéraux, qui ont tous un rôle -de près ou de loin- sur votre fertilité. Pour favoriser un bon apport en vitamines et minéraux, voici un premier repère : plus votre assiette sera colorée, plus il y a de chances qu’elle contienne une grande variété de vitamines ! Misez aussi sur des fruits ou des légumes locaux car une partie des qualités nutritives se dégrade lors des longs trajets de transport durant lesquels des traitements sont rajoutés sur les végétaux pour les faire tenir durant le transport. Et puis, les végétaux du bout du monde sont rarement cueillis à maturité c’est pour cela qu’ils sont pour la plupart dépourvus de nutriments mais aussi de saveur. Privilégiez la qualité des produits en limitant les pesticides car même si, à ce jour, on évalue encore mal l’effet des pesticides sur la santé, nous supposons qu’ils sont potentiellement toxiques et qu’ils induisent des conséquences sur la fertilité.

Préservez ou visez un poids « sain »

Le poids est un indicateur précieux de votre fertilité car l’obésité comme la dénutrition sont associés à une augmentation des troubles de l’ovulation. C’est un peu comme si le corps connaissait par avance les besoins nécessaires au bon développement d’une grossesse et qu’il se « protégeait » en cas de carences nutritionnelles pour éviter la possibilité d’une grossesse. Il s’agit donc de se rapprocher ou de maintenir un poids « sain » en ayant un IMC compris entre 19.5 et 24.9.

 

Fertilité et hygiène de vie : les bonnes habitudes à adopter avant de préparer une grossesse

Évitez les perturbateurs endocriniens

Bannissez les perturbateurs endocriniens ! Ils sont présents partout : dans les cosmétiques, dans les produits d’entretien, dans l’alimentation, dans les emballages… De nombreuses études émergent et soulignent le lien entre perturbateurs endocriniens et hormones. Ils altèrent leur bon fonctionnement et nuisent à la fertilité.

Évitez également le parabène et ses dérivés.

Apprenez à gérer le stress

Le stress peut influencer la qualité de la vascularisation de l’endomètre qui est indispensable à une bonne nidation de l’œuf. Il est donc primordial d’apprendre à le gérer.

Des méthodes simples et efficaces existent : homéopathie, yoga, hypnose, sophrologie, acupuncture… A vous de choisir celle qui vous convient le mieux.

Faites du sport

Une activité physique régulière mais raisonnable optimise la fertilité. C’est l’occasion de s’adonner à la marche, à la natation, au vélo (mais en douceur !)…

Pensez aussi au yoga de la fertilité. Recommandé en accompagnement des PMA, ce processus permettrait d’augmenter le taux de succès des FIV. C’est aussi une méthode intéressante pour gérer le stress et comprendre davantage les mécanismes de son corps.

Les renseignements contenus dans cet article sont fournis à titre d’information et ne se substituent pas à une consultation médicale. En cas d’infertilité, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour un suivi adapté.

Christelle Perrin-Fayolle

Christelle Perrin-Fayolle

Christelle PERRIN-FAYOLLE. Sage-femme diététicienne nutritionniste depuis 2012, Christelle s’est spécialisée dans les questions liées au diabète gestationnel et au rééquilibrage alimentaire en post-partum. Elle donne aussi des consultations prénatales, gynécologiques, et prépare les mamans à la naissance (hypnose, sophrologie, piscine). Son expertise s’est concrétisée dans la parution de son premier livre, écrit en collaboration avec 2 autres co-auteurs, Une alimentation saine pour mon bébé et moi où de nombreux conseils et recettes accompagnent les mamans pendant leur grossesse et l’allaitement. Vous pourrez suivre Christelle sur son compte Instagram, https://www.instagram.com/perrinfayolle_sage_femme/

Autres articles

Une question ? Consultez notre FAQ

Expédié en 24 ou 48h

Paiement sécurisé

Livré en 2 ou 3 jours ouvrés

Livraison gratuite dès 39€ d'achat

Abonnez vous
à notre
Newsletter !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée. Regardez dans votre boite mail pour télécharger notre guide gratuit !

Recevez toutes nos infos, offres speciales... chaque semaine directement dans votre boîte mail.​

EN CADEAU : 

Téléchargez gratuitement notre 

GUIDE DE L'ALIMENTATION PENDANT LA GROSSESSE