allaitement

Comment conserver son lait maternel ?

Vous avez choisi d’allaiter ? Considérez le tire-lait comme votre meilleur allié pour la réussite de ce projet. Mais pourquoi tirer son lait ? Que ce soit pour soulager un engorgement, à la reprise d’une activité professionnelle ou simplement pour passer le relai au papa, tirer son lait aide à prolonger la période d’allaitement de votre enfant.

Pratique et économique, le lait maternel est l’aliment le plus nutritionnellement adapté à votre enfant. Mais si 66 % des enfants sont allaités à la naissance, ce chiffre descend à 30% d’enfants allaités à 4 mois, puis 18 % des enfants après 6 mois (source : La Leche League). Tirer son lait semble être une bonne solution pour concilier le bien être de votre bébé et le côté pratique des biberons. Aujourd’hui, La Fabrique des Mamans vous donne les clés pour bien conserver votre lait maternel une fois que vous l’avez tiré.

 

Mais avant tout, quel tire-lait choisir ?

Un tire-lait est un appareil qui imite la succion du bébé et entraîne l’expression du lait ainsi que la stimulation de sa production. Les tire-laits les plus intéressants et performants sont ceux qui imite naturellement le rythme de tirage du bébé au sein.

Il existe différents modèles selon les besoins et les budgets. Le tire-lait manuel est le plus abordable. Il s’actionne manuellement et est adapté si vous tirez votre lait occasionnellement.

Les tire-laits électriques sont proposés principalement dans les structures de soins. Ils sont plus onéreux que les tire-laits manuels mais permettent une utilisation régulière avec des besoins plus importants. Ce type de tire-lait est disponible en location dans certaines pharmacies ou organismes.

Les marques de tire-laits qui reviennent le plus souvent sur le marché sont Medela, Ameda, Kitett ou encore Ardo.

 

Quelle est la méthode idéale pour conserver son lait maternel ?

Tout d’abord, un nettoyage des mains irréprochable est indispensable. Votre matériel doit également être propre et sec. Si la stérilisation n’est plus obligatoire d’après les médecins, vous pouvez nettoyer votre tire-lait, vos biberons et contenants, dans un grand volume d’eau chaude additionnée d’un peu de liquide vaisselle. Après le rinçage, il est préférable de les laisser simplement sécher à l’air libre.

Fraîchement exprimé, le lait maternel conserve toutes ses propriétés. C’est sous cette forme qu’il est le plus complet par rapport au lait maternel conservé au réfrigérateur, congelé ou réchauffé. Nous allons cependant, vous présenter quelques techniques qui vous permettront de le conserver de manière optimale.

Attention ces durées sont indicatives, au moindre doute, ne donnez pas le lait à votre enfant. Ces durées ne peuvent pas non plus se cumuler.

 La conservation à température ambiante (19°C/22°C)

Une fois votre lait tiré vous pouvez parfaitement le laisser à température ambiante. Mais celui-ci doit alors être consommé dans les 4h ou au maximum 6h. Il ne peut alors être replacé dans un autre mode de conservation.

Vous devez le conserver dès que possible après l’expression. Les fabricants de tire-laits proposent généralement des biberons ou des sachets de conservation. Stockez votre lait en petites quantités.

La conservation dans le réfrigérateur (0°C/4°C)

Pour une conservation au réfrigérateur, la durée est de 8 jours maximum. Attention à ne pas stocker votre lait dans la porte du réfrigérateur, qui est plus susceptible de variations de températures. Il est conseillé de le stocker le plus au fond de votre étagère et de préférence au bas de votre appareil.

La conservation dans le congélateur

Pour les durées de conservation en congélation, tout dépend de votre appareil :

  • dans le compartiment pour surgelés d’un réfrigérateur (ou freezer), la durée indicative est de deux semaines.
  • dans le compartiment d’un réfrigérateur combiné congélateur, votre lait peut être conservé pendant trois à quatre mois.
  • dans un congélateur séparé (-18°), cette durée est portée à plus de six mois.

La décongélation du lait peut varier de deux à trois jours dans le frigo, mais attention une fois sorti du congélateur, veillez à ne pas recongeler votre lait maternel.

ATTENTION, il est formellement interdit de décongeler et de réchauffer son lait maternel au micro-onde. Au risque de déphaser les nutriments de votre lait et surtout de brûler votre bébé, puisque la décongélation sera inégale. Si vous devez décongeler votre lait maternel, passez le contenant sous un filet d’eau chaude en alternance avec de l’eau tempérée afin d’avoir une décongélation progressive.

 

Comment chauffer le lait maternel ?

S’il est préconisé de donner son lait à température ambiante, le réchauffer peut parfois soulager votre enfant de gaz et de coliques.

Placer le biberon ou le sachet de lait maternel dans un récipient contenant de l’eau tiède afin de le porter à la température corporelle (37°C). Vous pouvez aussi utiliser un chauffe-biberon en veillant à ne pas dépasser 40°C.

Comme dit précédemment, n’utilisez pas de micro-ondes car il n’y a pas un bon contrôle de température. Le lait est chauffé de manière inégale.

Veillez à délicatement remuer le lait avant de le donner à boire, celui-ci peut en effet se déphaser à la conservation. Agitez ainsi le biberon ou le sachet afin d’homogénéiser le lait maternel.

Un réchauffage doux permet de préserver les éléments nutritifs du lait maternel.

 

Transport

Pour le transport, nous vous rappelons qu’il est impératif de ne pas briser la chaîne du froid, veillez à bien transporter votre lait dans un sac isotherme avec des pains de glaces.

 

Pourquoi le lait maternel peut-il sentir mauvais ?

Les enzymes, appelées lipases, présentes dans le lait maternel aident les bébés à digérer les graisses du lait. Elles décomposent le gras et en libère les acides gras, ce qui permet d’éviter la prolifération de bactéries. Lorsqu’elles sont très actives, le lait maternel peut alors avoir un mauvais goût lorsqu’il est décongelé (savonneux, rance). Vous pouvez alors réduire l’action des lipases en faisant mijoter votre lait fraîchement tiré pendant quelques minutes (attention il ne doit pas bouillir). Refroidissez ensuite votre lait dans de l’eau froide ou au réfrigérateur et congelez-le. Vous conserverez ainsi le bon goût de votre lait.

 

Que faire avec du lait maternel non bu ou périmé ?

Si votre bébé refuse de boire votre lait mais qu’il reste consommable, vous pouvez envisager le don de lait pour sauver des bébés qui en ont besoin. Les lactariums collectent le lait maternel permettant ainsi d’alimenter les bébés qui ne peuvent pas être allaités et qui font, parfois, une intolérance au lait artificiel.

Si votre lait est réellement périmé, ne le jetez pas ! Vous pouvez l’utiliser dans la confection de cosmétiques comme par exemple un savon au lait maternel ou un bain de lait.

Certaines mamans utilisent aussi leur lait maternel dans la création de bijoux en souvenir de leur allaitement.

Nous espérons que vous aurez trouvé réponse à vos questions !

Pour approfondir le sujet, vous pouvez consulter le livret du ministère de la santé juste ici .

La fabrique des mamans

La fabrique des mamans

Une question ? Consultez notre FAQ

Expédié en 24 ou 48h

Paiement sécurisé

Livré en 2 ou 3 jours ouvrés

Livraison gratuite dès 50€ d'achat

Abonnez vous
à notre
Newsletter !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée. Regardez dans votre boite mail pour télécharger notre guide gratuit !

Recevez toutes nos infos, offres speciales... chaque semaine directement dans votre boîte mail.​

EN CADEAU : 

Téléchargez gratuitement notre 

GUIDE DE L'ALIMENTATION PENDANT LA GROSSESSE