Constipation_grossesse

Comment limiter les troubles digestifs pendant la grossesse ?

La grossesse n’est pas une maladie, toutefois, pour certaines femmes, les maux qui l’accompagnent peuvent vraiment compliquer la vie ! Une grande majorité des femmes connaissent au cours des 9 mois de grossesse des troubles digestifs comme des nausées, vomissements, remontées acides, constipation… L’appareil digestif est mis à rude épreuve.

Dans bien des cas, il existe des solutions pour vous soulager voire pour supprimer ces désagréments, et en ce sens, l’alimentation peut vous aider.

 

Comment pallier aux nausées de grossesse ?

Que se passe-t-il en cas de nausées et/ou vomissements ?

Ce sont les changements hormonaux de la grossesse, notamment liés à la progestérone, qui agissent sur le tube digestif. La progestérone est une hormone qui a un effet calmant et relaxant pour l’utérus mais aussi pour d’autres tissus, notamment les intestins. A l’heure actuelle, nous avons encore du mal à expliquer la cause exacte des nausées et vomissements de grossesse.

Que pouvez-vous faire contre les nausées ?

  • Fractionnez votre alimentation. Les nausées apparaissent majoritairement dès que l’estomac est trop vide ou trop plein : Ainsi, mieux vaut manger peu mais souvent. Le piège est de confondre « fractionner » avec « grignoter ». Fractionner son alimentation consiste à manger des petites quantités régulièrement tout en consommant la même chose sur votre journée. Pour cela, vous pouvez par exemple garder une tartine du petit déjeuner pour la consommer à 10h. Ou bien garder votre dessert du déjeuner pour 16h ou encore prendre l’entrée du dîner à 18h …. Les grignotages quant à eux sont des prises alimentaires en dehors des repas, plus ou moins fréquemment sur la journée, qui permettent de combler une envie et non la faim. Ce sont principalement des aliments gras ou sucrés dont vous avez envie, des aliments néfastes pour votre santé et qui engendrent une prise de poids. N’hésitez pas à consulter notre article spécifique sur les fringales de grossesse.
  • Supprimez tous les aliments qui vous provoquent du dégoût. Le corps est souvent attiré par ce dont nous avons besoin. Les aliments qui sont trop gras et trop sucrés sont plus lents et difficiles à digérer, ce qui peut augmenter l’intensité de vos nausées et de vos vomissements.
  • Prenez votre petit déjeuner au lit. Le matin est souvent le moment où les nausées sont les plus importantes, liées sûrement au fait que l’estomac est vide depuis la veille. Évitez donc de prendre un petit déjeuner trop tard et faites-vous servir au lit ! Vous pouvez préparer la veille une ou deux biscottes sur votre table de chevet.
  • Il existe aussi des aliments à privilégier comme le gingembre (à parsemer dans votre alimentation ou sous forme de gélules), la camomille (sous forme de tisane par exemple).
  • Privilégiez les aliments qui se digèrent facilement : les viandes et poissons maigres.
  • Évitez les aliments qui se digèrent plus difficilement : les charcuteries, aliments frits ou en sauce, pâtisseries, choux…
  • Remède de grand-mère : Buvez un verre d’eau chaude avec un peu de jus de citron, de miel et une pointe de couteau de cardamome
  • N’hésitez pas non plus à vous tourner vers les médecins douces (acupuncture, homéopathie, ostéopathie…)

Si vos nausées et vomissements sont trop fréquents et que cela impacte votre état général, il est important de consulter un professionnel de santé.

 

Comment lutter contre les remontées acides ?

Que se passe-t-il en cas de remontées acides ou de brûlures d’estomac ?

L’activité de vos intestins peut être ralentie d’une part par l’action de la progestérone et d’autre part, par la taille de votre utérus qui peut aussi gêner le bon fonctionnement du sphincter de l’œsophage, ce qui favorise les remontées acides.

Que pouvez-vous faire ?

  • Mangez lentement et mâchez bien
  • Limitez tous les aliments acides (agrumes, vinaigre, tomate…)
  • Limitez les épices
  • Limitez les aliments qui créent des ballonnements intestinaux (les choux, les crudités, les substituts de sucre)
  • Limitez la caféine
  • Préférez les boissons non gazeuses
  • Restez en position verticale après les repas durant 1 à 2 heures (assis ou debout) et éviter de vous allonger trop vite après les repas.
  • Remède de grand-mère : boire du lait chaud en petite quantité en cas de brûlures.

 

Comment éviter la constipation pendant la grossesse ?

Que se passe-t-il en cas de constipation ?

Comme tous les troubles digestifs, la progestérone est encore en cause ! Cette hormone ralentit le travail de vos intestins. A cela s’ajoutent la compression des intestins par votre utérus et une activité physique souvent moindre. Parfois, elle peut aussi être majorée par les suppléments médicamenteux en fer qui vous sont prescrits à la fin de la grossesse.

Que pouvez-vous faire ?

  • Augmenter votre consommation de fibres. Vous en trouverez dans les crudités, les légumes secs (haricots blancs, haricots rouges, pois chiches, pois cassés…), les céréales complètes (millet, boulghour, quinoa, orge, avoine…), les fruits secs (figues sèches, pruneaux, abricots secs, dattes, …), le son de blé, les graines de chia. Préférez le riz complet au riz blanc, le pain complet ou pain aux céréales plutôt que le pain blanc et privilégiez les pâtes complètes.
  • Hydratez-vous en buvant en moyenne 1.5 à 2 litres d’eau sur la journée. L’eau enrichie en Magnésium peut aussi améliorer votre transit.
  • Mobilisez-vous un maximum : l’activité physique contribue également à mobiliser vos intestins ce qui favorise un bon transit.
  • Méfiez-vous des substituts de sucres (comme par exemple les chewing-gums et les bonbons sans sucre) parce qu’ils fermentent très vite dans les intestins créant ainsi de gros ballonnements qui risquent d’augmenter votre inconfort.
  • Remède de grand-mère : faites tremper toute la nuit quelques pruneaux dans de l’eau et le matin, consommez les pruneaux et buvez l’eau de trempage
  • Remède de grand-mère : croquez une cuillère à café de graines de lin et buvez ensuite un grand verre d’eau

 

Christelle Perrin-Fayolle

Christelle Perrin-Fayolle

Christelle PERRIN-FAYOLLE. Sage-femme diététicienne nutritionniste depuis 2012, Christelle s’est spécialisée dans les questions liées au diabète gestationnel et au rééquilibrage alimentaire en post-partum. Elle donne aussi des consultations prénatales, gynécologiques, et prépare les mamans à la naissance (hypnose, sophrologie, piscine). Son expertise s’est concrétisée dans la parution de son premier livre, écrit en collaboration avec 2 autres co-auteurs, Une alimentation saine pour mon bébé et moi où de nombreux conseils et recettes accompagnent les mamans pendant leur grossesse et l’allaitement. Vous pourrez suivre Christelle sur son compte Instagram, https://www.instagram.com/perrinfayolle_sage_femme/

Autres articles

Une question ? Consultez notre FAQ

Expédié en 24 ou 48h

Paiement sécurisé

Livré en 2 ou 3 jours ouvrés

Livraison gratuite dès 39€ d'achat

Abonnez vous
à notre
Newsletter !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée. Regardez dans votre boite mail pour télécharger notre guide gratuit !

Recevez toutes nos infos, offres speciales... chaque semaine directement dans votre boîte mail.​

EN CADEAU : 

Téléchargez gratuitement notre 

GUIDE DE L'ALIMENTATION PENDANT LA GROSSESSE