Il est possible de relancer sa lactation après avoir arrêté l’allaitement et cela s’appelle la relactation. C'est un processus visant à rétablir la lactation de la mère biologique du bébé (je ne parle pas ici de lactation induite), qu'elle ait allaité ou non.

Qu’est-ce que la relactation ?

La relactation consiste à relancer la lactation après une période plus ou moins longue d’arrêt de l'allaitement ou d’arrêt d’utilisation du tire-lait. Cela veut dire, que la mère peut reprendre un allaitement maternel, sevré depuis plusieurs jours, semaines ou mois, et même si elle n'a pas donné le sein. Néanmoins, ce n'est pas la durée de l'arrêt qui présage de la facilité à relancer la lactation. Il faut compter 3 fois plus de temps que la durée de l’arrêt pour espérer une reprise complète de la production. Il faut également prendre en considération, comprendre et résoudre les causes ayant mené à l’arrêt de l’allaitement afin de ne pas compromettre les efforts mis en œuvre pour la relactation.

Quels sont les causes de l'arrêt de la lactation ?

  • Un allaitement difficile et décourageant (difficulté de prise au sein, succion laborieuse…)
  • Une perte de poids importante ou une prise de poids très lente
  • La prise d’un traitement médical non compatible
  • De longues séparations entre vous et votre bébé
  • Une fatigue importante
  • Un bébé qui ne supporte pas le lait infantile

Comment faire ?allaitement_booster

Allaiter souvent ! Il faut stimuler la production de lait de manière efficiente : donc le corps de la mère doit recevoir le signal de produire du lait. La stratégie sera adaptée en fonction de l'âge de l'enfant. La relactation demande un soutien intensif et continu de la part de professionnels formés en matière d'allaitement maternel ainsi que de l'entourage de la mère. Deux points incontournables : - stimuler la production de lait : relancer la lactation nécessite un transfert de lait efficace afin de relancer les mécanismes hormonaux en jeu dans la production de lait - convaincre le bébé de (re)prendre le sein pour qu’il tète : ne pas se précipiter ni forcer, faire du peau-à-peau, proposer des tétées de réconfort, respecter le rythme du bébé et ses capacités, évaluer ses capacités de succion, utiliser la compression mammaire, adapter la stratégie durant la tétée, etc Et aussi :
  • Exprimer du lait : grâce à un tire-lait ou grâce à l’expression manuelle (avec les mains)
  • Utiliser un dispositif d’aide à l’allaitement (DAL) pour offrir un complément en attendant la production optimale de lait. Si le bébé ne prend pas le sein, on peut également proposer à la pipette, au verre ou tout autre contenant alternatif sécure.
Ces actions permettront la mise en place des mécanismes hormonaux (prolactine, ocytocine, insuline...). Et tant que la production ne sera pas optimale, il faudra proposer des compléments.

Astuces

Voici également quelques astuces, naturelle et très accessibles, afin d’augmenter la production de lait. Parfois, ce sont même de véritables boosters ! Leurs effets dépendent néanmoins de votre situation individuelle et la liste est non exhaustive : - confiance en soi et son bébé : la base, à garder en vue - peau-à-peau : en portage, dans le bain, sur le canapé... Du "vrai" peau-à-peau c'est-à-dire DÉNUDÉ ! - du repos ! Repos = détente et récupération = ocytocine et prolactine = lait - des oléagineux : amandes, noix de cajou... - des tisanes d'allaitement : en sachet, en vrac, faites maison ou pas (découvrez la notre ici !)

La grossesse n’est pas une maladie, toutefois, pour certaines femmes, les maux qui l’accompagnent peuvent vraiment compliquer la vie ! Une grande majorité des femmes connaissent au cours des 9 mois de grossesse des troubles digestifs comme des nausées, vomissements, remontées acides, constipation… L’appareil digestif est...

[vc_row css_animation="" row_type="row" use_row_as_full_screen_section="no" type="full_width" angled_section="no" text_align="left" background_image_as_pattern="without_pattern"][vc_column][vc_column_text]Plante de la famille des apiacés, le fenouil ou Foeniculum vulgare est utilisée depuis l’Antiquité pour ses vertus spasmolytique, stimulant la digestion. Il a également des bénéfices pour soulager les coliques infantiles et stimuler la lactation chez les mamans...

À la fin de la grossesse et à l’approche de l’accouchement, les femmes traversent une multitude de sentiments où se mélangent l’excitation, l’impatience, l’appréhension ou encore, l’inquiétude. Bien que l’accouchement soit la dernière étape avant cette rencontre magique avec bébé, pour certaines femmes la naissance...

[vc_row css_animation="" row_type="row" use_row_as_full_screen_section="no" type="full_width" angled_section="no" text_align="left" background_image_as_pattern="without_pattern"][vc_column][vc_column_text]Vous avez fait le choix de l'allaitement pour nourrir votre bébé ? Félicitations, votre lait est ce qu’il y a de mieux pour alimenter votre nouveau-né. Néanmoins, vous avez l’impression que vous n’en avez pas assez pour bien nourrir...

[vc_row css_animation="" row_type="row" use_row_as_full_screen_section="no" type="full_width" angled_section="no" text_align="left" background_image_as_pattern="without_pattern"][vc_column][vc_column_text]Vous approchez de la date d'accouchement et avez décidé d'allaiter ? Qu'il s'agisse de votre premier enfant ou que vous ayez déjà connu l'expérience de l'allaitement, vous vous posez mille questions. Car tout le monde le dit :...

Une question ? Consultez notre FAQ

Expédié en 24 ou 48h

Paiement sécurisé

Livré en 2 ou 3 jours ouvrés

Livraison gratuite dès 50€ d'achat

Abonnez vous
à notre
Newsletter !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée. Regardez dans votre boite mail pour télécharger notre guide gratuit !

Recevez toutes nos infos, offres speciales... chaque semaine directement dans votre boîte mail.​

EN CADEAU : 

Téléchargez gratuitement notre 

GUIDE DE L'ALIMENTATION PENDANT LA GROSSESSE