Quelles bonnes huiles consommer pendant la grossesse ?

Les matières grasses sont absolument nécessaires au fonctionnement de notre organisme (réserves d’énergie, composant majeur de nos cellules et de notre cerveau, permet la synthèse de nos hormones…). Pendant la grossesse, en plus d’assurer les besoins de la femme enceinte, elles sont essentielles au développement du fœtus et notamment de son cerveau.

Elles permettent également la bonne absorption des vitamines « liposolubles » (vitamines A, D, E, K) et sont incontournables pendant un repas, surtout un repas contenant des légumes. Toutes les huiles n’ont pas la même composition, quelles sont les plus intéressantes à consommer pendant cette période particulière qu’est la grossesse ?

 L’huile d’olive contre les maladies cardiovasculaires

L’huile d’olive est riche en acides gras monoinsaturés oméga 9, protecteurs cardiovasculaires. Elle peut tolérer la cuisson jusqu’à 180°C, et relève surtout très facilement le goût des crudités ou des légumes cuits. Elle se marie très bien aux herbes de Provence pour des saveurs méditerranéennes !

 L’huile de colza riche en oméga-3

L’huile de colza est riche en acides gras polyinsaturés oméga 3, anti-inflammatoires, et essentiels au fonctionnement de notre cerveau. L’huile de colza peut être cuite jusqu’à 160°C mais les oméga 3, sensibles à la chaleur, sont alors détruits. Il vaut donc mieux la conserver pour l’assaisonnement des crudités, ou des légumes déjà cuits. Si le goût vous plaît moins que celui de l’huile d’olive, vous pouvez mélanger ces deux huiles pour faire une vinaigrette. Même si ce n’est pas indiqué sur la bouteille, il vaut mieux la garder au réfrigérateur pour qu’elle conserve tous ses bienfaits !

Les dangers de l’huile de lin

L’huile de lin est également très riche en acides gras oméga 3, plus que l’huile de colza. En raison de cette forte teneur, elle se conserve seulement un mois après ouverture (et se garde au réfrigérateur).

Il faut toutefois utiliser l’huile de lin avec précaution : elle s’ ‘oxyde rapidement, il faut la garder au frais après ouverture et il ne faut pas la faire cuire.  Elle s’utilise donc en assaisonnement, seule ou en mélange avec d’autres huiles. Néanmoins, on recommande souvent de la consommer avec prudence lors de la grossesse en raison de sa teneur en phytoestrogènes.

Les huiles spéciale mamans

Certaines marques proposent des mélanges d’huiles adaptées aux futures mamans, contenant directement du DHA (un acide gras oméga 3 indispensable pendant la grossesse et l’allaitement) à base d’huile de poisson ou de microalgue. Fragiles, ces mélanges ne se cuisent pas et se gardent au réfrigérateur jusqu’à deux mois environ après ouverture (se référer aux indications sur la bouteille). Ils sont à ajouter en assaisonnement et peuvent donc tout à fait remplacer l’huile de colza et l’huile de lin.

Les meilleures huiles à utiliser en cuisson

Pour la cuisson à des températures supérieures à 180°C, on peut utiliser l’huile de tournesol et l’huile de pépins de raisin, avec parcimonie pour pouvoir utiliser d’autres huiles plus intéressantes après la cuisson ou sur les crudités. L’idéal est d’éviter des ustensiles anti-adhésifs et de choisir des ustensiles en acier inoxydable, en verre, en fonte, en céramique…

Quelle quantité d’huile consommer pendant la grossesse ?

Vous l’aurez compris, les huiles sont très importantes pendant la grossesse ! Il est important d’en consommer au moins l’équivalent de 2 cuillères à soupe par repas (soit 20g environ), à répartir entre l’huile utilisée pour la cuisson et l’huile pour l’assaisonnement. Ne passez pas un repas sans ajouter d’huile, ils sont indispensables à vos besoins de future maman et à ceux de votre bébé.

La bonne qualité des huiles

Les polluants présents dans notre environnement et la chaîne alimentaire se concentrent plus dans les graisses, il est donc intéressant de choisir plutôt des huiles issues de l’agriculture biologique.

Le bonus

Les barres La Fabrique des mamans contiennent directement du DHA, dans les quantités idéales pour combler les besoins de la grossesse et de l’allaitement. Pensez-y !

Marina Colombani

Marina Colombani

Je suis diététicienne-micronutritionniste et doula postnatale. Spécialisée dans la santé de la femme et la périnatalité, je pratique une approche bienveillante de l'alimentation. Formée notamment à l'allaitement, au non-allaitement, à la diversification alimentaire menée par l'enfant, j'accompagne de manière personnalisée les jeunes mamans après la naissance de leur enfant et leur propose des soins et une cuisine adaptés. Site internet : http://marinacolombani.com/ Instagram : https://www.instagram.com/nutrimammas/
Une question ? Consultez notre FAQ

Expédié en 24 ou 48h

Paiement sécurisé

Livré en 2 ou 3 jours ouvrés

Livraison gratuite dès 39€ d'achat

Abonnez vous
à notre
Newsletter !

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée. Regardez dans votre boite mail pour télécharger notre guide gratuit !

Recevez toutes nos infos, offres speciales... chaque semaine directement dans votre boîte mail.​

EN CADEAU : 

Téléchargez gratuitement notre 

GUIDE DE L'ALIMENTATION PENDANT LA GROSSESSE